communiqués
 


21 janvier 2013

finalement, ce n�est pas une mais deux compagnies que le 92�me r�giment d�infanterie de clermont-ferrand va envoyer au mali, dans le cadre de l�op�ration serval.

d�s le 12 janvier, la 4�me compagnie du r�giment, qui avait d�j? pris en compte ses v�hicules blind�s de combat d�infanterie (vbci), a commenc� ? pr�parer ces derniers en vue d�un prochain d�ploiement sur le th��tre des op�rations maliens. pr�s d�une semaine plus tard, soit le 18 janvier, la 1ere compagnie a re�u ses vbci du parc d�alerte de la 5e base de soutien du mat�riel de carpiagne (5e bsmat).

le lendemain, les fantassins de la 4e compagnie ont rejoint miramas (bouches-du-rh�ne) et sa zone de regroupement et d�attente, lieu de destination d�autres unit�s de l�arm�e de terre appel�es ? �tre prochainement projet�es au mali. pendant ce temps, les vbci ont �t� achemin�s ? toulon via voie ferr�e, afin d��tre embarqu�s ? bord du b�timent de projection et de commandement (bpc) dixmude. la destination du navire de la marine nationale n�a pas �t� pr�cis�e. en tout, le voyage devrait durer au moins 10 jours.

le vbci a notamment �t� engag� en afghanistan et les retours d�exp�rience (retex) qui ont �t� faits par la suite ont �t� tr�s positifs. d�une masse de pr�s de 29 tonnes, il a un effet dissuasif sur les combattants adverses. sur le th��tre afghan, seulement 1 roquette sur une quinzaine tir�es par les insurg�s ont atteint ces v�hicules. et encore, sans faire de d�g�ts. �on peut estimer que c�est en partie d� ? la pression impos�e au tireur par l�agressivit� des tourelles�, pouvait-on lire dans un compte-rendu �crit par un capitaine du 35e ri, l��t� dernier.

un autre point fort du vbci est sa grande mobilit� (8 roues motrices), ce qui permet de s�approcher au plus pr�s des positions tenues par l�adversaire et de le �d�stabiliser�. enfin, le v�hicule offre une protection accrue aux fantassins. pendant le mandat afghan, un engin explosif a ainsi �lac�r� deux pneus d�un blind� de ce type, sans que cela l�ait emp�ch� de rejoindre sa base avanc�e et de repartir en mission deux heures apr�s


la direction g�n�rale de l�armement (dga) a livr� le 23 janvier 2013 � l�arm�e de terre le premier v�hicule blind� de combat d�infanterie (vbci) apte � assurer le support d�un groupe de soldats �quip�s du syst�me f�lin (fantassin � �quipements et liaisons int�gr�s).

l�adaptation du vbci au f�lin offre principalement aux combattants la possibilit� de recharger ais�ment les batteries d�alimentation de leur syst�me et permet une meilleure pr�paration de leur d�barquement en autorisant l�utilisation du r�seau de communication f�lin � l�int�rieur du vbci. elle d�montre la souplesse du syst�me f�lin qui a d�j� �t� pr�c�demment install� sur des v�hicules de l�avant blind� (vab).

ces deux �quipements sont embl�matiques du savoir-faire et du haut niveau technologique de l�industrie fran�aise. le vbci est produit par le groupement d�entreprises constitu� par les soci�t�s nexter systems et renault trucks defense. la soci�t� sagem (groupe safran) est le ma�tre d��uvre du syst�me f�lin.

le vbci est un blind� qui r�pond aux besoins op�rationnels actuels de protection et d��volutivit�. v�hicule blind� tout-terrain � huit roues motrices, sa version de combat d�infanterie est �quip�e d'une tourelle de 25 mm et permet l'emport de onze soldats. disposant d�un haut niveau de protection, il constitue une v�ritable � base vie � pour le fantassin. pour sa part, le syst�me f�lin apporte un saut qualitatif en termes de protection, d�observation, de communication, d�emploi des armes, de mobilit� et de soutien des combattants au contact direct de l�adversaire.

a terme, tous les vbci seront � f�linis�s � : soit directement sur les cha�nes de nexter pour les v�hicules restant � produire, soit par retrofit dans les r�giments pour les 445 vbci produits depuis 2008.


guillaume belan
17 janvier 2013

l�arm�e fran�aise passe � la vitesse sup�rieure et envoie du lourd, du tr�s lourd m�me. selon une source militaire haut plac�e, pas moins de 20 v�hicules blind�s de combat d�infanterie (vbci) seront rapidement d�ploy�s sur le th��tre malien. soit un nombre sup�rieur � ceux engag�s en afghanistan (13 v�hicules au plus fort de l�engagement). le vbci (8x8 de 30 tonnes) est le v�hicule blind� le plus moderne de l�arm�e fran�aise, il d�place un groupe de combat (8 fantassins �quip�s felin) en toute s�curit� derri�re un blindage imposant. sa tourelle de 25 mm (plus mitrailleuse de 7.62) fait mouche � 2500 m�tres de jour comme de nuit.

autre d�ploiement pr�vu: le plus puissant calibre de l�artillerie fran�aise va lui aussi rallier le mali. une batterie de canons autopropuls�s de 155 mm caesar va partir pour rejoindre bamako. tr�s mobile, cette pi�ce d�artillerie d�livre de mani�re tr�s pr�cise une puissance de feu impressionnante jusqu�� 40 km.

ce d�ploiement de moyens imposants signifie deux choses. d�une part, la r�sistance des terroristes est sans doute plus forte qu�attendue. enfin, le message est clair : la france souhaite en d�coudre rapidement avec les djihadistes.

d�j� plus de 1500 soldats ont �t� projet�s en seulement 6 jours. les deux gtia fran�ais devraient ainsi �tre constitu�s assez rapidement. au total la pr�sence devrait atteindre environs 3000 fran�ais en comptant les forces sp�ciales et autres services de renseignement.




canada, ottawa, le 31 janvier 2012 - ouverte par philippe burtin, pr�sident directeur-g�n�ral de nexter, la convention fournisseurs autour de l'offre vbci dans le cadre du programme vcr, a �t� un r�el succ�s. plus d'une centaine de repr�sentants d'industriels canadiens avait r�pondu pr�sent pour assister � cet �v�nement pendant lequel nexter a pr�sent� les d�tails de ses deux offres, sa politique achat et retomb�es industrielles et r�gionales (rir). les �changes ont �t� particuli�rement fructueux et conviviaux, et ont donn� l'occasion � l'ensemble des participants de partager leurs attentes.

nexter, qui a cr�� l'an pass� sa filiale canadienne, a organis� cette convention pour renforcer la dynamique locale autour de son projet vbci. actuellement en service en afghanistan et au liban au sein des forces fran�aises, ce syst�me est propos� dans deux versions pour r�pondre aux exigences de l'arm�e de terre canadienne, confront�e aux m�mes menaces. le vcr propos� par nexter, est un v�hicule qui sera produit sur le sol canadien, par des soci�t�s issues de toutes les provinces du pays, de la c�te atlantique � celle du pacifique. en effet, philippe burtin a annonc� la cr�ation de pr�s de 1.600 emplois canada si le vbci �tait choisi dans le cadre du programme vcr repr�sentant l'effort de production des 138 v�hicules de combat d'infanterie.

il a rappel� que nexter ma�trisait le transfert de technologies, et que ses collaborateurs avaient une grande confiance dans le savoir-faire des industriels canadiens. cette relation, �tablie depuis plusieurs mois entre les repr�sentants des soci�t�s canadiennes et les diff�rents services du groupe fran�ais, permettra d'assurer la r�ussite du transfert de production vbci au canada, et la pleine satisfaction du futur client. cette confiance mutuelle repose �galement sur la volont� de pr�senter une offre r�pondant au besoin des forces canadiennes et � des co�ts comp�titifs.

au travers de cette convention fournisseurs, o� pr�s de soixante dix groupes et pmes canadiens �taient r�unis, les repr�sentants de nexter ont souhait� p�renniser le travail collaboratif mis en place depuis 2009, en les associant fortement � la r�ussite du projet vbci au sein du programme vcr.

13 v�hicules blind�s de combat d�infanterie (vbci) sont d�ploy�s au liban depuis septembre 2010. un an apr�s leur arriv�e, le 1er bilan est tr�s positif.

sous les couleurs de la force int�rimaire des nations unies au liban (finul), les vbci assurent la surveillance de la ligne de d�marcation entre isra�l et le liban, la s�curit� des postes fran�ais, et la mise en place de patrouilles dans la zone de responsabilit� fran�aise.

le vbci est d�ploy� au liban depuis 1 an - cr�dits : sirpa terre / adc l. le goupil mieux per�u par la population que l�amx 10p qu�il remplace, le vbci est aussi plus efficace. ses 8 roues motrices permettent � la force commander reserve (fcr) d�intervenir sur l�ensemble du sud liban, sur terrain accident� comme sur route, sans d�grader la voierie, et en limitant les nuisances sonores.

gr�ce � son blindage r�sistant aux tirs de moyen calibre et aux �clats d�obus, le vbci offre �galement une meilleure protection � son �quipage contre les mines et les engins explosifs improvis�s.

le vbci est d�ploy� depuis juin 2010 en afghanistan . au liban , il a d�montr� sa capacit� � s�adapter � des th��tres d�op�rations tr�s diff�rents.






pour plus d’informations, veuillez contacter :
kathleen napier, gci group
téléphone : 416.486.5918
couriel : kathleen.napier@gcicanada.com